BORIS LE FLOCH

Redonner vie à des objets délaissés, oubliés mais qui témoignent du
savoir-faire de nos Aînés ; Réemployer des choses existantes et créer de nouveau, voilà les bases de mon travail sur les luminaires. Réunir les oppositions avec une préférence pour le bois et le métal. Mais je ne me donne pas de limite dans l’exploration de nouvelles matières.

Chambouler les codes pour introduire, dans les intérieurs, des objets
improbables et inattendus. La création est un terrain de jeu inépuisable
où j’aime m’aventurer et me perdre pour donner vie à des sculptures
lumineuses.

LE BIKER

La collaboration entre Boris le Floch et les établissements Sulpie a permis de réaliser une œuvre concept, à la croisée de deux arts : le travail du bois et celui du métal. Ce projet s’articule autour de deux pièces,
fonctionnant ensemble autour d’une même démarche : biker.

Un luminaire, érigé à partir de matériaux recyclés, du vieux moteur de Harley à la boule n°8 du billard. Accompagné d’un baby-foot où les bikers s’affrontent et où chaque joueur présente un design fait à la main.